22/09/2020
GFME
, espoirs, vaccins

Page accueil
Suite
L'immunothérapie, les nouveaux vaccins anti-tumeur contre les glioblastomes, les essais cliniques actuels en france


Immunothéravie PD1-PD - L1 et vaccin polio surprenants sur le glioblastome

Une vidéo à découvrir sur l'immunothérapie + vaccin virus oncolytique, le duo gagnant *****

Dernières nouvelles de la recherche par IBTA de Févier 2019 cliquer ici

Des essais d'immunothérapie par cellules souches utilisées pour surmonter la résistance du glioblastome à l'immunothérapie par inhibiteurs PD1 ou PD-L1 efficaces lors d'expérimentations animales

Essai clinique actuel d'immunothérapie au 10 mai 2019 en France, STERIMGLI avec le Durvalumab +/- radiothérapie

Cette étude est une étude de phase I / II, nationale, multicentrique et ouverte, commençant par une partie de phase I suivie d'une partie de phase II.

La phase I de l’étude vise à évaluer la sécurité de l’association de la radiothérapie stéréotaxique hypofractionée (hFSRT) et de l’immunothérapie anti-PD-L1 Durvalumab chez des patients présentant un glioblastome récurrent. Un nombre maximum de 12 patients sera inscrit dans cette phase I.

Une fois que le schéma d'association recommandé sera déclaré, les patients seront inclus dans la phase II de l'étude afin d'évaluer l'efficacité (taux de contrôle local) du traitement combiné pour le glioblastome récurrent. Dans cette phase II, les patients seront assignés par randomisation à l’un des deux bras suivants:

  • Bras A (groupe témoin): radiothérapie seule (17 patients)
  • Bras B (bras expérimental): traitement combiné avec Durvalumab anti-PD-L1 (33 patients)

Liste des centres qui recrutent

Source virtualtrials

Conditions d'intégration

Âge ≥ 18 ans au moment de l'entrée dans l'étude.

  1. Confirmation histopathologique antérieure du glioblastome.
  2. Toute ligne de récidive de glioblastome prouvée par imagerie par résonance magnétique (contraste) améliorée dans les 28 jours précédant la première fraction de radiothérapie (RT), conformément aux critères modifiés d'évaluation de la réponse en neuro-oncologie (RANO). Remarque: La récidive est définie comme une progression après traitement (chimiothérapie, radiothérapie, deuxième intervention chirurgicale).
  3. Nodule récurrent d'un diagnostic confirmé histologiquement de gliome malin (glioblastome) de grade IV de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) survenant dans ou hors des champs d'irradiation antérieurs.
  4. Maladie récurrente documentée par IRM avec une récidive évaluée sur la séquence T1 post-gadolinium ≤ 35 mm.
  5. Patient pour lequel une ré-irradiation (par hFSRT) a été décidée par la commission médicale multidisciplinaire.
  6. Patients atteints d'une maladie mesurable.
  7. La radiothérapie préalable doit être terminée au moins 12 semaines avant la première fraction de la radiographie (sauf en cas de maladie évolutive en dehors du champ de rayonnement ou de confirmation histopathologique d'une tumeur non équivoque pour éliminer les images de pseudoprogression conformément aux recommandations de RANO).
  8. En cas de traitement ciblé antérieur par facteur de croissance endothéliale vasculaire (VEGF) / récepteur de facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGFR): au moins 28 jours entre la dernière injection de traitement ciblé anti-VEGF / VEGFR et la première fraction de RT.
  9. Statut de performance de Karnofsky ≥70.
  10. Fonction hématologique, rénale et hépatique adéquate, telle que définie ci-dessous:
    • Nombre absolu de neutrophiles ≥ 1500 / mm3
    • Hémoglobine ≥ 9,0 g / dL
    • Nombre de plaquettes ≥ 100 000 / mm3
    • Bilirubine totale ≤ 1,5 x limite supérieure de la normale (LSN) (pour les patients présentant un syndrome de Gilbert confirmé, bilirubine totale ≤ 3 x LSN)
    • Alanine aminotransférase (ALT) et aspartate aminotransférase (AST) ≤ 2,5 x LSN
    • Créinine ≤ 1,5 x LSN ou clairance de la créatinine (CrCl) ≥ 40 mL / min, à l'aide de la formule Cockcroft-Gault:

      • ClCr féminin = (140 ans en années) x poids en kilogrammes (kg) x 0,85 / 72 x créatinine sérique en milligrammes / décilitre (mg / dL)
      • ClCr masculin = (140 - âge en années) x poids en kg x 1,00 / 72 x créatinine sérique en mg / dL
  11. Les patientes doivent avoir un potentiel non reproductif (c.-à-d. Post-ménopausiques de par leurs antécédents: ≥ 60 ans et aucune menstruation pendant au moins un an sans autre cause médicale; ou des antécédents d'hystérectomie ou d'antécédent de ligature des trompes bilatérales ou d'antécédents d'ovariectomie bilatérale) ou doivent avoir un test de sérum négatif au début de l'étude.
  12. Le consentement éclairé écrit et toute autorisation requise localement (par exemple, Sécurité sociale pour la France (assurance maladie)) ont été obtenus du patient avant d'effectuer toute procédure liée au protocole, y compris une évaluation de dépistage.
  13. Patient désirant et capable de se conformer au protocole pendant toute la durée de l’étude, traitement en cours compris, visites et examens programmés, suivi compris.

Critères d'exclusion

  1. Récurrence de glioblastome multiforme (GBM).
  2. Distance entre la tumeur et les voies optiques, y compris le chiasma ou le tronc cérébral <1 cm.
  3. Réirradiation préalable.
  4. Exposition préalable à Durvalumab ou à d'autres anticorps anti-mort programmable 1 (PD-1), anti-mort programmé-ligand 1 (PD-L1), anti-protéine cytotoxique associée aux lymphocytes T (CTLA4).
  5. Patient ayant reçu un vaccin vivant dans les 30 jours précédant la première fraction de RT.
  6. Réception de la dernière dose de traitement anticancéreux (chimiothérapie, immunothérapie, endocrinothérapie, thérapie ciblée, thérapie biologique, embolisation tumorale, anticorps monoclonaux, autre agent expérimental) dans les 28 jours précédant la première fraction de RT.
  7. Utilisation actuelle ou antérieure de médicaments immunosuppresseurs dans les 28 jours précédant la première fraction de RT (exception: corticostéroïdes systémiques à des doses physiologiques ne dépassant pas 10 mg / jour de prednisone ou l’équivalent) sont autorisés ainsi que les corticoïdes comme prémédication pour les réactions d’hypersensibilité prémédication) - Les stéroïdes topiques, inhalés, nasaux et ophtalmiques ne sont pas interdits).
  8. Intervalle QT moyen corrigé pour la fréquence cardiaque (QTc) ≥470 ms calculé à partir de 3 électrocardiogrammes (ECG) en utilisant la correction de Fridericia
  9. Présence d'une maladie leptoméningée diffuse ou d'une maladie extracrânienne.
  10. Maladie auto-immune active ou présumément documentée (y compris maladie intestinale inflammatoire, maladie coeliaque, syndrome du côlon irritable, granulomatose de Wegener et thyroïdite de Hashimoto).

    Remarque: les participants présentant un vitiligo, un diabète sucré de type I, une hypothyroïdie résiduelle due à une affection auto-immune nécessitant un remplacement hormonal uniquement, un psoriasis ne nécessitant pas de traitement systémique ou une affection ne nécessitant pas de récidive en l'absence d'un déclencheur externe sont autorisés.

  11. Immunodéficience primaire connue ou virus de l'immunodéficience humaine (VIH) actif.
  12. Hépatite virale active ou chronique connue ou antécédents d'hépatite de tout type au cours des 6 derniers mois, indiquée par un test positif pour l'antigène de surface de l'hépatite B (VHB ou anticorps anti-virus de l'hépatite C).
  13. Antécédents de greffes d'organes nécessitant l'utilisation de médicaments immunosuppresseurs.
  14. Antécédents de tuberculose active.
  15. Pneumonite actuelle ou maladie pulmonaire interstitielle.
  16. Maladie intercurrente non contrôlée, y compris, mais sans y être limitée, infection en cours ou active, insuffisance cardiaque symptomatique, hypertension non contrôlée, angine de poitrine instable, arythmie cardiaque, ulcère gastrique ou gastrite, saignements actifs.
  17. Autres tumeurs malignes invasives dans les 2 ans précédant l’entrée dans l’étude, à l’exception des personnes traitées par un traitement chirurgical uniquement.
  18. Antécédents de réactions allergiques graves à des allergènes inconnus ou à l’un des composants du médicament à l’étude.
  19. Tout événement indésirable antérieur lié au système immunitaire de grade ≥ 3 (irAE) ou tout événement antérieur antérieur iraE réfractaire aux corticostéroïdes.
  20. Participation à tout autre essai clinique impliquant un autre produit expérimental dans les 4 semaines précédant la première fraction de RT.
  21. Participation à tout autre essai clinique ayant délivré une dose supérieure à 60 Gy pour le traitement initial du glioblastome.
  22. Les patientes enceintes, allaitantes ou les patients masculins ou féminins en âge de procréer qui n'utilisent pas de méthode de contrôle des naissances très efficace.
  23. Toute condition qui, selon le jugement clinique de l'investigateur, est susceptible d'empêcher le patient de se conformer à l'un des aspects du protocole ou susceptible de présenter un risque inacceptable pour le patient.
  24. Déficience mentale (maladie psychiatrique / situations sociales) pouvant compromettre la capacité du patient à donner son consentement éclairé et à se conformer aux exigences de l'étude.
  25. Patient qui a perdu sa liberté par décision administrative ou légale ou qui est sous tutelle.

Contacts

Contact: Elizabeth COHEN-JONATHAN MOYAL, MD, Ph. D. Téléphone : 05 31 15 99 07

Contact: Muriel MOUNIER, PharmD Téléphone : 05 31 15 58 96

Etablissements

FranceInstitut de cancérologie de l'Ouest Recrutement Angers, France ,
49055Contact: Augustin MERVOYER, MD 02 40 67 99 00   Chercheur principal: Augustin MERVOYER, MD        

 
Centre François Baclesse RecrutementCaen, France , 14 000Contact: Dinu STEFAN, MD 02 31 45 50 20  Chercheur principal: Dinu STEFAN, MD         

Centre Georges Francois LeclercRecrutementDijon, France , 21 000Contact: Gilles TRUC, MD +33 3 80 73 75 18    gtruc@cgfl.fr  Chercheur principal: Gilles TRUC, MD         

Institut Régional Du Cancer De MontpellierRecrutementMontpellier, France , 34 298 Contact: Marie CHARISSOUX, MD 04 67 61 37 16   Chercheur principal: Marie CHARISSOUX, MD        

 Hopital Pitie SalpetriereRecrutementParis, France , 75013Contact: Loïc FEUVRET, MD 01 42 17 81 60   Chercheur principal: Loïc FEUVRET, MD         

Institut CuriePas encore en recrutementSaint Cloud, France , 92 210Contact: Patricia MOISSON, MD 01 41 11 15 15  Chercheur principal: Patricia MOISSON, MD         

Centre Paul StraussRecrutementStrasbourg, France , 67000Contact: Georges NOEL, MD +33 3 88 25 24 78   Chercheur principal: Georges NOEL, MD        

 Institut Claudius RegaudRecrutementToulouse, FranceContact: Elizabeth COHEN-JONATHAN MOYAL, MD, PhD + 33 5 31 15 99 07   Chercheur principal: Elizabeth MOYAL-JONATHAN COHEN, MD, PhD         

Institut Gustave RoussyRecrutementVillejuif, France , 94 800Contact: Frédéric D'HERMAIN, MD +33 1 42 11 62 20   Chercheur principal: Frédéric D'HERMAIN, MD         

Page accueil