31/03/2019
GFME actualité 562
Page accueil
Suite
Actualité de la recherche scientifique 562 sur les glioblastomes




Analyse coût-efficacité de Novocure chez les malades avec glioblastome récemment diagnostiqué

 

Actualité n° 562 du 03/05/2016

Actualité précédente 561

Actualité suivante 563

Article original  13 mai 2016. pii: now102.

Analyse coût-efficacité de Novocure chez les malades avec glioblastome récemment diagnostiqué.

Auteurs : Bernard-Arnoux F1, Lamure M1, Ducray F1, Aulagner G1, Honnorat J1, Armoiry X1. 1Université de Lyon, Claude Bernard Lyon 1, Lyon, France (F.B.-A., M.L.); 1Université de Lyon, Claude Bernard Lyon 1, Lyon, France (F.B. - A., M.L.); Département de la Neuro-Oncologie, Hôpital Neurologique Pierre Wertheimer, Hospices de Civils Lyon, Institut NeuroMyoGene INSERM U1217/CNRS UMR 5310, Université de Lyon, Université Claude Bernard Lyon 1, Lyon, France (F.D., J.H.); Hospices de Civils Lyon, Groupement Hospitalier Est, Pharmacie Department/UMR CNRS 5510 MATEIS, Université de Lyon, Université Claude Bernard Lyon 1, Bron, France (G.A.); Hospices de Civils Lyon, Délégation l'à Recherche et Clinique l'Innovation à, Cellule Innovation/UMR CNRS 5510 MATEIS, Bron, France (X.A.).

Résumé :

Il y a une forte inquiétude au sujet des coûts associés avec l'appareil Novocure (TTF) en première ligne de traitement pour le glioblastome
. C'est pourquoi nous avons eu l'intention de déterminer la rentabilité de cette thérapie Novocure TTF pour le traitement des malades avec glioblastome nouvellement diagnostiqués. Nous avons développé une analyse de 3 variables de santé avec le modèle de Markov. La perspective de cette étude était celui de l'Assurance maladie française, et l'horizon était la survie. Nous avons calculé les probabilités de transition des paramètres de survie rapportés dans l'essai clinique EF-14. La mesure du résultat principal était l'efficacité croissante exprimée par les années de vie gagnées (LYG, gain of years in life ). Les coûts sont extraits des tarifs de la littérature. Nous avons calculé le ratio de rentabilité croissant (ICER) exprimé en couts par années gagnées, cost/LYG. Nous avons aussi utilisé une analyse de probabilité pour évaluer l'incertitude des résultats du modèle de Markov. Dans l'analyse du cas de base, la thérapie Novocure TTF additionnée au traitement standard procure une augmentation de l'espérance de vie de 4,08 mois (0,34 LYG) et coûte 185.476 euros par malade. Le ratio cout-efficacité croissant ICER était de 549.909 € par année de vie (549909/LYG). L'ICER escompté était de 596.411euros par année de vie (€596.411/LYG). Les paramètres avec l'influence la plus importante pour l'ICER étaient le coût de la thérapie Novocure TTF, suivi également par la survie totale et la survie sans progression dans les deux bras. L'intervalle de confiance de ICER à 95% étaient compris entre 447.017 euros/année (€447 017/LYG) et 745.805 euros/année (€745.805/LYG). Un seuil de coût-efficacité à 100.0.000 euros/ année n'avait aucune chance d'arriver.

Conclusion :
Le coût efficacité ICER de la thérapie Novocure, TTF en première ligne de traitement
est très au-delà des coûts-efficacité conventionnels en raison de coût prohibitif de l'appareil. Le règlement des prix trop élevés par les autorités de la santé pourrait rendre cette technologie plus accessible et par conséquent accessible aux malades.

Pubmed : 27177573  


MOTS-CLÉS : Modèle de Markov, analyse de rentabilité, Novocure, TTF, glioblastome, temozolomide

Vocabulaire

Modèle de Markov
Modèle mathématique pour examiner en médecine la rentabilité d'un médicament selon les étapes cliniques de chaque patient. Cette démarche est issue des travaux du mathématicien russe Markov (1856-1922) sur les suites de variables aléatoires. Il fut l'un des premiers à étudier des cas de processus à accroissements non indépendants et ses travaux sont à l'origine de la théorie moderne des processus aléatoires (stochastiques). L'application de cette démarche en médecine bien que récente est de plus en plus fréquente car elle permet de modéliser des situations cliniques complexes où des évènements peuvent survenir plus d'une fois avec des probabilités qui varient dans le temps. Ces situations sont difficiles à modéliser par des simples arbres de décision ou alors au prix de simplifications qui rendent ces modèles cliniquement peu pertinents. La modélisation de Markov permet la comparaison de stratégies de prévention, de diagnostic ou de dépistages en termes d'efficacité (morbidité, mortalité), de qualité de vie ou de coûts. À partir d'une situation clinique, il s'agit, pour une stratégie donnée, de définir d'une part tous les états de santé dans lesquels peut se trouver un patient à un moment donné, d'autre part la durée (également appelée « cycle ») pendant laquelle les patients restent dans cet état de santé et enfin les transitions possibles d'un état de santé à un autre à la fin de chaque cycle.

Page accueil